Home / Course à pied / Maigrir avec la course à pied: Combien de temps faut il courir ?

Maigrir avec la course à pied: Combien de temps faut il courir ?

maigrirLe jogging est le sport accessible à tout le monde ou presque. A n’importe quel moment vous pouvez prendre vos baskets et courir, la seule chose qui vous arrête c’est vous-même… ! Maigrir avec la course à pied, c’est possible, mais il ne suffit pas seulement de courir et attendre gentiment que vos petits défauts disparaissent aussi vite qu’ils ne sont arrivés !

Et non… quelques mesures de précaution sont à respecter.

Voici un de nos article dans lequel nous vous dévoilons " les 8 meilleurs exercices pour perdre du poids sans équipement "

 Combien de temps faut-il courir pour maigrir ?

  • SOYEZ PATIENT ET COMMENCEZ À COURIR TRANQUILLEMENT !

Pour beaucoup, courir est un sport simple et non risqué, où il ne suffit que de mettre un pied devant l’autre… C’est une erreur ! Le jogging, running, ou course à pied, est un sport traumatisant pour votre organisme, les vibrations de chaque foulée ont des répercussions dans les os, les tendons et les muscles.

Un bon quart d’heure en douceur pour s’y habituer va vous éviter de fatiguer dès les premières minutes, et vous serez plus efficace dans la durée !

Autrement dit, c’est la réponse aux doutes de tout néophyte : comment courir plus longtemps et comment bien courir ? En vous habituant toutes les semaines à courir, vous verrez votre endurance progresser inlassablement ce qui vous permettra de grappiller quelques minutes supplémentaires.

Se mettre à courir pour maigrir est une bonne idée si on sait comment procéder. Pour une personne ne cherchant pas la performance mais plutôt le bien être la durée de course idéale est de 40 à 45 minutes.

Si cela ne vous suffit pas, vous pouvez pousser jusqu’à une heure mais pas plus, car la fatigue produite par une telle séance serait supérieure aux bienfaits que vous pouvez vous procurer.

  • MAIGRIR AVEC LA COURSE À PIED N’EST PAS OBLIGATOIREMENT CALVAIRE !

Courir sans que vos joggings ne deviennent une épreuve à laquelle on voudrait y mettre fin est important pour votre moral ! Il ne faut pas non plus que votre séance ne devienne une promenade de santé.

Si vous trouvez que le rythme est trop élevé, il n’y a aucune honte à alterner course et marche (il s’agit de la pratique du footing), le but étant de durer tout au long de ces 45 minutes.

Et là encore vous pourrez augmenter vos chances de courir sans vous arrêter exténué et rouge écarlate. D’autre part, pour éviter de vous retrouver avec les pieds en feu en rentrant de votre jogging, il est très important que vous fassiez attention à votre matériel !

Le jogging est souvent décrit comme le premier des soins à prescrire pour régler les problèmes de glycémie, de tension, et pour tout ce qui concerne les accidents cardio-vasculaires ! C’est l’activité santé par excellence et une belle alliée qui luttera contre les troubles de la mémoire liés aux maladies dégénératives…

  • LE SPORT C’EST LA SANTÉ…NE RIEN FAIRE C’EST L’AGGRAVER

Maigrir avec la course à pied n’est pas le seul avantage. L’accélération du métabolisme provoquée par l’activité physique va favoriser la circulation et l’échange des fluides, elle augmente aussi le rendement de nos 5 usines de traitement des déchets :  nos émonctoires (foie, rein, poumons, peau, intestin).

Tout ce travail favorise l’élimination des toxines accumulées de manière « volontaire » (alcool, cigarettes, etc.) ou non (pollution extérieure et alimentaire, etc.).

En résumé, courir est l’activité physique indispensable, surtout à une époque où les occasions de « bouger » se font de plus en plus rares du fait du développement des moyens de transport et de la sédentarisation du travail.

Une fois les premières séances passées (les plus pénibles qu’il faut savoir outrepasser), vous savourerez les minutes et les heures qui suivent vos entraînements grâce au flot d’hormones du bien-être sécrétées lors de votre jogging.

Les endorphines et autres dopamines font du sport une drogue, certes, mais on en connaît des bien plus néfastes ! Même si vous souhaitez maigrir avec la course à pied, n’y misez pas toute votre énergie ! Cela ne va pas beaucoup jouer sur le bilan calorique.

Pour maigrir, et en particulier au niveau des zones récalcitrantes (les hanches et les cuisses), il va falloir introduire des séances plus intenses, comme de la musculation.

  • DÉMARREZ LA COURSE À PIED, VOUS NE POURREZ PLUS VOUS EN PASSER

Pour les novices de la course à pied, la question du plaisir dans le sport est souvent une grande interrogation, voire une sérieuse incompréhension : « Qu’y-a-t-il de plaisant dans l’effort physique ? », « Comment peut-on apprécier de souffrir et de transpirer ? », « Comment se sentir mal peut ensuite nous faire nous sentir bien ? ».

  • CHAUSSEZ VOS BASKETS, C’EST PARTI POUR LA COURSE À PIED

Chez Conseil sport, ces interrogations nous les comprenons parfaitement.

Et c’est justement pour cette raison que nous vous proposons aujourd’hui de découvrir en quelques astuces comment transformer la corvée du footing en véritable moment de plaisir.

Croyez-nous, après ça, vous n’aurez plus qu’une envie : chausser vos baskets !
La notion de plaisir dans le running, et plus largement dans le sport, est double. Il y a en effet le plaisir physique, c’est-à-dire les sensations corporelles au moment de l’effort, et un plaisir plus psychologique.

Commençons par le commencement. Pour avoir de bonnes sensations en course à pieds, il y a quelques règles à respecter :
Commencez par vous acheter un bon équipement. Et « bon » équipement ne signifie pas forcément cher. Il s’agit de trouver une paire de baskets avec un bon amorti et dans lesquelles vous vous sentez bien.

Cet achat est important car de mauvaises chaussures peuvent entraîner une mauvaise posture et, par voie de conséquences, des douleurs articulaires et/ou musculaires.

Souvenez-vous qu’un bon ouvrier a toujours de bons outils. Pour le running, il en va de même !
Une fois que vous êtes bien équipé(e), il faut faire de la course à pied un rendez-vous au même titre qu’un rendez-vous chez le coiffeur.

A ce titre, notez dans votre agenda vos séances de running et, une fois qu’elles sont réalisées, ajoutez le temps et/ou la distance parcourue.

De cette manière, vous gérerez mieux votre temps et éviterez la procrastination. C’est aussi un bon moyen de suivre l’évolution de votre niveau.

  • CONNAITRE SON NIVEAU DE COURSE À PIED

Concernant votre niveau justement, il est impératif de le prendre en compte au moment de programmer vos séances hebdomadaires dans votre agenda.

Si vous débutez, il sera contre-productif de planifier trop de sessions de running ou sur des distances trop longues. La progression est, par essence, progressive.

Vous éviterez ainsi de trop brutaliser votre corps et de vous retrouver épuisé(e), pétri(e) de courbatures et au final un peu démotivé(e).

Il faut donc vous concocter un programme adapté et raisonnable. Au fil des semaines, quand vous commencerez à vous sentir plus à l’aise, vous pourrez alors commencer à allonger un peu la distance ou augmenter votre allure.

En ce qui concerne le plaisir psychologique de la pratique sportive, voici également quelques astuces :Pour certains, la course est un plaisir solitaire, un moment que l’on s’offre pour faire le vide ou bien réfléchir au calme.

Pour d’autres, le sport n’est agréable que quand il est partagé. A vous, donc, de savoir si vous préférez courir seul(e) ou accompagné(e). Les solitaires peuvent opter pour un footing en musique.

En choisissant bien vos morceaux, vous pourrez vous faire une playlist ultra motivante sur laquelle vous aurez plaisir à vous défouler.
Le parcours a, lui, aussi une grande importance. Là, on ne parle pas de distance ou de difficulté mais de paysage et d’environnement.

Ainsi, optez pour un parcours pratique pour vous et sur lequel vous vous sentez bien. Certains préfèrent les chemins en forêts, d’autres les abords des lacs ou encore les contre-allées des parcs. A vous de choisir !

  • SURTOUT PRENEZ DU PLAISIR À COURIR !

Enfin, le plaisir psychologique de la course à pied peut aussi venir à posteriori, et avoir la forme d’une récompense. Cette dernière peut prendre plusieurs formes : maigrir et découvrir un chiffre sur la balance qui prouve que vos efforts portent leurs fruits ou vous offrir une nouvelle tenue de running pour avoir tenu bon et avoir été assidu(e).

Un proverbe dit que « la faim vient en mangeant ». Ce qui est sûr c’est que le plaisir de la course vient en courant. Alors, on ne va pas se mentir : se mettre au running n’est pas toujours simple mais les efforts laborieux du début deviendront au fur et à mesure un plaisir … et peut-être ensuite un vrai besoin.

Alors, ne lâchez rien ! Vous ne le regretterez pas.

APROPOS Conseilsport

Nous vous proposons de lire...

Le jogging : des questions que l’on se pose souvent….

Courir ou faire du jogging représente à lui seul l’exercice le plus pratique pour commencer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *